Dans le monde, il existe des milliers d’espèces d’insectes. Chaque spécimen peut avoir un cycle de développement différent et une condition de vie variée. Concernant spécialement la guêpe noire, elle se particularise par sa taille qui mesure entre 15 et 25 mm. Elle est aussi connue comme l’insecte qui transporte des criquets, d’où son appellation en anglais grass-carrying wasp.

Généralité sur la guêpe noire

Il s’agit du sphex du Mexique ou l’isodonte mexicaine. L’insecte se présente comme une grande guêpe de couleur totalement noire. Il fait partie de la famille des Sphécidae et se distingue aussi par son long pétiole courbé vers le bas, placé entre l’abdomen et le thorax. D’un autre côté, nous remarquerons que la guêpe noire dispose de deux paires d’ailes membraneuses assez translucides. Elle dispose aussi d’un appareil buccal lui permettant de lécher et de broyer.

En réalité, l’isodontia mexicana est une espèce provenant de l’Amérique du Nord. Autrefois, ces spécimens intégraient uniquement les régions méditerranéennes, mais aujourd’hui, il est possible d’en trouver dans toutes les villes de la planète. Leurs nids se trouvent généralement dans les zones où sont rassemblés les orthoptères, dans les herbages, les jardins, les prairies, les parcs, les lisières ou encore sur les bords de chemins.

Classification de ce spécimen

D’une manière générale, les guêpes noires sont classées en deux différentes catégories dont les guêpes solitaires et les sociables. Dans le premier cas, il s’agit d’espèces indépendantes. D’habitude, les guêpes solitaires ne fabriquent pas de nids. Pour pondre leurs œufs, elles atteignent d’autres insectes et se développent au détriment de ceux-ci. C’est pourquoi, elles sont considérées comme des espèces parasitaires.
Dans le second cas, nous pouvons retrouver les guêpes qui vivent en groupe. Ces dernières procèdent donc à l’élaboration des nids. Un nid peut comporter des milliers d’insectes en fin de saison. Cette colonie présente un groupement de type reine et ouvrières stériles. Les guêpes sociables ont des nids souvent construits en papier mâché. Leur nid constitue donc un mélange de leur salive et de vieux bois. Nous pouvons en trouver dans plusieurs endroits, le plus souvent sur un plafond, dans la cheminée, les boîtes aux lettres ainsi que le cabanon de jardin. Il faut savoir que ces bestioles construisent des nids à usage unique. Chaque année, ils reconstruisent un nouveau et délaissent l’ancien.

Le cycle de croissance de l’isodonte mexicaine

L’organisation sociale des guêpes noires a généralement lieu au printemps. Chaque année, une nouvelle reine fonde une nouvelle société. Il s’agit d’une femelle fécondée l’année passée. Celle-ci va alors chercher un coin pour former les premières cellules du nid et y déposera ensuite les premiers œufs par lesquels des larves apparaîtront. Ces dernières deviennent, suivant la nymphose, des ouvrières stériles, celles qui ont pour rôle de poursuivre l’élaboration du nid ainsi que l’approvisionnement de la confrérie. Quant à la reine, elle se voue essentiellement à la ponte.

La fécondation des mâles et des femelles fertiles a lieu en fin d’été. Par ailleurs, toute la fondation ne sera plus dès l’arrivée de la saison froide, car le froid va agoniser le nid. Les femelles fécondées uniquement peuvent s’abriter dans la nature en hiver. En ce qui concerne leur nourriture, les larves se nourrissent de substances carnées telles que des fragments de viande ou des cadavres d’insectes. D’autres parts, les adultes ont recours à des protéines végétales, animales et différentes matières sucrées. Bien évidemment, ce sont les adultes qui nourrissent les larves. Ils vont alors chasser des mouches, des chenilles et bien d’autres insectes.

Les guêpes présentent-elles un danger pour l’homme ?

Nous devons faire attention aux piqûres de ces bestioles. En effet, les guêpes sont des insectes piqueurs. A vrai dire, c’est une façon pour elles de se défendre lorsqu’elles se sentent menacées. Elles se servent de leur aiguillon pour piquer et injecter un venin. Mais le plus important est que ces isodontes mexicaines peuvent manier l’aiguillon plusieurs fois de suite. Les guêpes disposent de barbes plus petites par rapport à celles des abeilles. Ainsi, elles ont la chance de réutiliser leur dard.

Les piqûres des guêpes peuvent être très douloureuses et causer des œdèmes. Parfois, leur venin risque de provoquer un étouffement critique. Il est possible que la victime souffre de graves allergies qui sont parfois assommantes. Tant que nous pouvons, il faudra éviter de se faire piquer par ses bestioles. Cela concerne également les animaux domestiques. D’une certaine manière, les guêpes noires peuvent représenter un dérangement du cadre de vie. Sans compter le fait qu’elles peuvent polluer les aliments. Nous pouvons alors les considérer comme des nuisibles. Il est alors judicieux de mettre en place des mesures de protection pour échapper aux dangers que peuvent présenter les isodontes mexicaines.

Que faire en cas de piqûre de guêpes ?

Dans la mesure où nous apercevons un nid dans le jardin ou aux alentours de notre habitation, il faut immédiatement agir, car cela signifie la présence de guêpes. L’évolution de ces spécimens se fait généralement en début d’été. C’est donc la période au cours duquel il faut supprimer les nids afin de réduire les risques de piqûres.
Comme tous les insectes, ces bestioles ont tendance à construire leur nid dans un endroit moins accessible. Ainsi, il faudra bien vérifier sur les rebords des fenêtres, des gouttières, sous la boîte aux lettres, dans les arbres, … Il est important de prendre des précautions avant de procéder à la destruction des nids. Nous pouvons par exemple nous protéger en portant des habits épais et longs comme un pull, un jean, des bottes, et bien sûr, des gants. Sans oublier les lunettes de protection.

Une fois que nous aurons identifié les refuges, nous pouvons nous servir d’un aérosol insecticide naturel pour s’en débarrasser. Toutefois, il est préférable que toute la colonie soit rassemblée dans le nid avant d’appliquer la méthode d’éradication. L’idéal serait donc de procéder à la tombée de la nuit ou très tôt le matin et utiliser un produit spécial nid de guêpes tel que la mousse enveloppante nids de guêpes. Ce produit est redoutable pour exterminer jusqu’aux abris difficiles d’accès. Nous pouvons aussi utiliser des insecticides. Par contre, cette méthode nécessite une application avec des précautions optimales. En effet, les insecticides sont toxiques aussi bien pour les êtres humains que pour les animaux.

D’autre part, nous pouvons aussi réaliser des pièges à guêpes, une technique pratique et économique. Il suffit d’avoir recours à une trappe à guêpe. Les dissuadeurs de guêpes peuvent aussi permettre de les éloigner. Elles vont sûrement avoir peur de se confronter avec un autre nid et vont devoir partir ailleurs. Dans la pire des cas, nous pouvons toujours faire appel à un spécialiste. Contacter un exterminateur professionnel peut faire bénéficier d’un travail de qualité et rapide. L’expert dispose des qualités nécessaires pour trouver rapidement les refuges des guêpes et de les éliminer de manière définitive. Nous pouvons facilement accéder à un professionnel en la matière en nous rendant sur les sites web spécialisés. Bien entendu, les spécialistes de ce genre de cas sont nombreux à établir des plateformes en ligne pour aider les particuliers à obtenir un soutien d’expert. Les problèmes avec les insectes comme les guêpes noires peuvent disparaître en peu de temps et efficacement avec l’aide des exterminateurs professionnels.

La guêpe noire (isodontia mexicana)
3.5 (70%) 6 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here