Dans l’histoire des guêpes, les plus connus sont les guêpes sociales. Ces espèces viennent souvent déranger notre quotidien, notamment durant un pique-nique en famille ou entre ami. Comme certains insectes, elles sont attirées par la nourriture. Les guêpes de terre, quant à eux, sont de véritables prédatrices. Ainsi, elles sont moins présentes dans les activités humaines.

Les points à savoir sur les guêpes de sable

Appelées aussi guêpes fouisseuses, les guêpes de terre se différencient des espèces sociales par leur alimentation. Elles préfèrent chasser des insectes plutôt que de chercher des aliments humains. A vrai dire, elles ont recours aux insectes pour servir de nourriture à leurs larves. Elles sont généralement identifiables autour d’un site exposé avec un sol sablonneux.

Les guêpes de sables existent sous de multiples espèces et de genres. Nous pouvons trouver par exemple, les bembix. Ces dernières présentent une apparence qui se rapproche des guêpes sociales avec leur couleur noire striée de blanc ou de jaune. Par ailleurs, ils ont de gros yeux souvent noirs et parfois clairs. D’un autre côté, il y a les Ammophila qui sont de couleur noire ou brune. Celles-ci ne disposent pas de striure et ont une taille très fine.
Toujours en contrepartie des guêpes qui vivent en colonie, les fouisseuses ne s’intéressent nullement au vagabondage. Après la chasse, elles vont directement se diriger vers leur nid. Ces espèces peuvent aussi piquer, mais n’agissent que lorsqu’elles ressentent une menace pour leur abri. Comme son nom l’indique, la guêpe de terre est capable de s’enfouir sous le sol de manière incroyablement rapide. Elle dispose d’une capacité à creuser inimaginable.
Ces bestioles procèdent généralement à l’installation de leur nid dans le sol au début de l’été. Cette saison constitue la période où elles se nourrissent collectivement, puisque la croissance des larves est prévue pour la fin de l’été. En même temps, les mâles qui vont reproduire font apparition dans l’abri souterrain. Ce sera en hiver que les femelles fécondées feront leur ponte, suite à l’accouplement. A savoir aussi que ce type d’insectes n’occupera pas éternellement l’endroit où il a construit son nid. Les guêpes terreuses ont l’habitude de changer de terrain toutes les années.

Une alliée des jardiniers

Les guêpes de sable peuvent être très utiles pour les fleuristes et les pépiniéristes. Grâce à leur façon de se nourrir des insectes, elles favorisent la lutte contre les bestioles qui nuisent aux différentes plantes dans le jardin. Grâce à ces prédatrices, nous pouvons priver notre plantation de chenilles, de punaises et bien d’autres nuisibles. Elles vont immédiatement les emmener à leur refuge. Ainsi, nous pourrons jardinier en toute tranquillité sans s’inquiéter de l’état de nos plantes. Il faut savoir que la guêpe ne cause pas une mort instantanée à l’insecte-victime. Elle va d’abord commencer par paralyser certaines parties du corps de l’insecte avec son venin. Ensuite elle le déposera dans son nid.

Les guêpes fouisseuses ne s’arrêtent presque pas de chasser pour assurer l’alimentation de leurs larves. Elles doivent en chasser assez pour les nourrir durant plusieurs semaines. Il faut savoir que le nid de ce type d’insecte est composé d’un tunnel avec une chambre à l’extrémité. Ce sera dans cette cellule unique qu’elles vont déposer plus de 20 œufs et toutes les bestioles ramenées. Les larves de guêpes sont considérées comme des larves vraiment affamées. Apparemment, elles peuvent chacune consommer jusqu’à 20 insectes. Ce qui oblige la prédatrice à remporter le plus d’insectes possible.

Les inconvénients de cet insecte

Du moment qu’il y a du sable, nous trouverons constamment des guêpes fouisseuses dans les parages, à compter les jardins, les gazons tendus ou les terrains dégagés. Dans le cas où elles sont attirées sur un terrain où nous prévoyons de faire des activités, cela peut créer un certain conflit. De plus, lorsqu’une guêpe fouisseuse retrouve un endroit qui lui convient pour pondre des œufs, elle peut rapidement en attirer d’autres de son espèce. De ce fait, il est possible que le nombre de leurs nids se multiplie abondamment.
Les guêpes de sable ne vivent pas en groupe, certes, cependant, leur va-et-vient peut être parfois dérangeant. A force de nous agiter pour les éloigner, nous pouvons risquer de nous faire piquer. Cette situation peut représenter un grand danger, notamment, pour les enfants.

Eviter de se faire piquer

En réalité, les guêpes de sable ne sont pas dangereuses. La plupart du temps, elles cherchent même à nous éviter. Ces espèces ne sont nullement agressives. Ainsi, il est préférable de ne pas les déranger et les laisser vivre leur vie. Dans la mesure où nous remarquons un lieu fréquemment fréquenté par ces insectes, il serait pratique d’y placer une sorte d’indication comme entourer le secteur d’un ruban rouge par exemple. Les enfants et d’autres gens seront ainsi avertis et éviteront de s’y aventurer ou d’y faire des activités.
Cette méthode peut être favorable pendant un certain temps, mais le mieux, serait plutôt de recourir à une solution pour ne plus permettre à ces bestioles de s’incruster dans notre entourage.

Comment se débarrasser de la guêpe de terre ?

Sachant que les guêpes terreuses capturent d’autres insectes, nous pouvons sûrement penser qu’il ne serait pas favorable de les chasser. Cependant, elles peuvent parfois présenter un certain danger pour les humains et les animaux domestiques. De plus, elles peuvent constamment interférer avec les travaux que nous effectuons sur un site. Il est donc utile de supprimer leur nid.

Nous pouvons recourir à différentes méthodes pour détruire les abris des guêpes en terre. Dans un premier temps, nous pouvons essayer d’y mettre le feu. Pour ce faire, il suffit de verser du kérosène, soit 1 ou 2 litres d’essence, sans oublier de faire un chemin le long du trou et enfin l’enflammer. Dans un second temps, il est aussi pratique d’avoir recours à de l’eau bouillante. Dans ce cas, nous n’aurons juste qu’à verser cette eau dans le trou. Pour que ce soit plus efficace, il est conseillé de refaire le geste de nombreuses fois. De cette manière nous pouvons nous garantir une destruction complète du refuge souterrain. Un autre point important, il faudra recouvrir l’entrée du nid après chaque application. Cela empêchera les insectes qui sont encore vivants d’en sortir.

En outre, nous avons aussi le choix sur les insecticides. Ces derniers sont pratiquement les plus efficaces pour venir à bout des nuisibles. Ils constituent un poison redoutable pour tuer les insectes. Néanmoins, il ne faut jamais oublier de boucher l’entrée du trou. Nous pouvons par exemple utiliser un gaz que nous imprégnerons de ce même remède chimique. A ce terme, il faut faire attention à ce qu’il n’y ait pas d’enfant ou d’animaux autour. Ce produit peut être néfaste à la santé.

Du reste, nous pouvons communément faire appel à un professionnel en la matière. L’aide d’un spécialiste est toujours favorable dans ce genre de cas. En effet, l’expert dans le domaine est bien qualifié pour réaliser un travail plus efficace et garantissant. Cette option peut très bien simplifier les choses pour tous les particuliers qui souhaitent se débarrasser des guêpes de manière à les éliminer définitivement. Pour y accéder, nous pouvons parcourir les réseaux sociaux et découvrir les sites spécialisés. Un entourage sans guêpes ni nuisibles promet une vie complètement harmonieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here